Critique du film Le Pont Des Espions: Spielberg toujours en forme!

Publié le 2015-11-27 10:00:00

Hello les amis! Autant notre rédaction est pour les animes la génération Dorothée, autant au cinéma, nous sommes la génération Spielberg. Il est donc normal lorsque Steven Spielberg sort un nouveau film que cela aiguise notre curiosité. Nous sommes donc allés le voir pour vous et voici nos impressions.

Le Pont Des Espions raconte l’histoire de James Donovan (Tom Hanks), un avocat de Brooklyn. On lui confie une affaire perdue d'avance et surtout allant salir sa réputation puisqu'il va défendre un espion russe. Sur fond de guerre, l'opinion publique est très hostile aux traitres et celui qui le défend par effet de propagation est aussi détesté. James Donovan est conscient et professionnel. Il va mener sa mission jusqu'au bout et cela va le mener très loin de chez lui!

Ces dernières années, Steven Spielberg s'est détaché des blockbusters. Le Pont Des Espions est un film avec un budget modeste 40 millions de dollars. Le casting est resserré et le film est quasiment porté par Tom Hanks. Heureusement, il a les épaules solides et il ne déçoit pas. Les scènes sont très intelligentes pour avoir le moins possible de la post-production. Il y a bien des effets spéciaux qui se limitent aux décors mais elles sont très discrètes.

La force du film de Steven Spielberg est la narration qui est bien calibrée et il arrive à nous accrocher alors qu'à la base l'histoire semble ennuyeuse. Il n'y a pas de longueur, le rythme est parfait. Si on pouvait chipoter, James Donovan n'a pas d'adversaire vraiment à sa hauteur. Ca aurait être magistral si quelqu'un arrivait vraiment à s'opposer à ses arguments.

Papi Spielberg et Tom Hanks sont toujours en forme avec Le Pont Des Espions. Le film est extraordinairement bien raconté et cela met en lumière la carrière d'un homme de l'ombre dont le travail est extraordinaire. Le ton est sobre et sonne juste. Même si on peut supposer que l'histoire est romancée, cela ne transparait pas et c'est là qu'on reconnait le talent de Steven Spielberg. Un film à découvrir pour mieux comprendre la guerre froide car elle a façonné à la géopolitique actuelle. Nous lui donnons la note de 4,5 étoiles.

Note la rédation:

4.5 sur 5

polychromos

tag:Cliquer sur les boutons pour afficher la liste des news ayant le même tag

le pont des espions critique cinéma steven spielberg

Commentaire

jump ryu Artiste à découvrir

Billet sur le même thème

Aujourd'hui, notre rédaction devait rencontrer à Paris #StevenSpielberg pour la promotion du #Film  #LePontDesEspions. Cela été annulée... [lire la suite]@20thCFox_FR Avec #LePontDesEspions, papy Spielberg sait toujours faire des films poignants. A voir absolument le 2 décembre au #Cinéma !Affiche du film #LeBonGrosGéant réalisé par #StevenSpielberg #CinémaLe film #LeMondeSecretDesEmojis se fait complètement démolir par la #Critique. Sur 23 avis, aucun n'a trouvé le film passable. Il obtient... [lire la suite]@PatheFilms #TheCircle nous a bien envouté. On veut une suite! Notre #Critique bientôt sur le site. #rejoignezlecercle #CinémaEn Europe, c'est #Les4Fantastiques qui se fait descendre. Au Japon c'est le film #LAttaqueDesTitans qui se fait laminer par la #Critique et ... [lire la suite]Aujourd'hui sort un magnifique film: #EnMaiFaisCeQuIlTePlait. @PatheFilms a même cité nos impressions sur la promo web du film. Dites-nous... [lire la suite]#AvisàChaud #LesAnimauxFantastiques Le film est un bon divertissement. C'est une bonne introduction au personnage de Norbert Dragonneau. Le... [lire la suite]Le 21 Janvier est la #Journéedescalins c'est pourquoi nous avons choisi cette journée pour publier notre critique #LesNouveauxHéros #Baym... [lire la suite]
News en relation avec cet article

Top de news

TVHLAND: Qui sommes nous?
Apprendre à dessiner: Tutoriels videos, articles...
Strip: Journal D'un Troller

Réseaux sociaux

© TVHLAND Tous droits réservés. Reproduction interdite sans permission écrite.
Toutes les marques et visuels citées sur TVHLAND appartiennent à leur propriétaire respectif.