People: Ezra miller
    Description:Devenu la coqueluche des réalisateurs en quelques années seulement, Ezra Miller est la star montante de la nouvelle scène hollywoodienne. Un nom à retenir, pour un jeune homme de 23 ans à peine, s’apprêtant à faire décoller sa carrière encore davantage en revêtant le costume de Flash . D’abord dans la Justice League de Zack Snyder (2017), puis à l’affiche du film éponyme dédié au super-héros DC, The Flash (2018). Avant cette prodigieuse envolée, le comédien sera d’une autre aventure, non moins magique : Les Animaux Fantastiques (16 novembre) . Portrait.

    Carrière précoce

    À la marge des canons hollywoodiens, Ezra Miller évolue en outsider . Cultivant un style qui lui est propre, il renvoie l’image d’un acteur caméléon . À moins de deux mois de la sortie – tant attendue – des Animaux Fantastiques on ignore encore qui est Credence , le personnage qu’il incarne. Si le casting a longtemps fait l’objet de toutes les spéculations, la présence d’Ezra Miller au générique d’une production d’une telle ampleur est une évidence, au vu des ambitieux projets auxquels il appose son patronyme. Partageant sa filmographie entre films indé et blockbusters , le comédien aime brouiller les pistes. Une force qui lui vaut le plébiscite d’un large public comme de la critique.

    C’est dans la ville d’Hoboken (New Jersey) que grandit le petit Ezra. Élevé par une mère danseuse et un père producteur exécutif chez Disney, il baigne d’emblée dans un environnement artistique . C’est d’abord sur la musique qu’il jette son dévolu, en témoignant d’une prédilection pour le chant . Montant sur scène dès l’âge de 6 ans pour la première de White Raven – opéra composé par Philip Glass – le futur acteur goûte très tôt au feu des projecteurs. En dépit d’une panouille dans le programme court Cakey ! The Cake from Outer Space , Ezra Miller fait ses débuts face caméra avec Afterschool (2008) ; film au titre prémonitoire puisqu’il le décide à quitter l’école pour se consacrer entièrement à sa passion.

    Le tournant cannois

    L’adolescent n’a que 16 ans quand il met un terme à sa scolarité. Ses prometteuses prémices le confortent dans ce choix et Ezra Miller ne doit pas attendre longtemps avant de concrétiser son rêve. Apparu dans la série Californication cette même année 2008, l’acteur en herbe donne ensuite la réplique à Andy Garcia et Julianna Margulies dans City Island (2009). Après un passage obligé par New York - Unité spéciale , il enchaîne les projets plus adultes. La romance chorale Every Day , remarquée à TriBeCa et Another Happy Day font de l’année 2010 un moment charnière de son parcours, préfigurant le sacre de We Need to Talk About Kevin (2011) . Ce drame de Lynne Ramsay, sélectionné en Compétition Officielle au Festival de Cannes , lui apporte la reconnaissance internationale.
    Lauréat du trophée Chopard de la révélation de l’année , il repart de la Croisette avec un prix, pari gagné. Dès lors, on le retrouve dans des films exigeants, comme Le Monde de Charlie (2012) et sa moisson de récompenses, et Madame Bovary (2014), avec Mia Wasikowska dans le rôle-titre. Faire ce film en costumes ne l’empêche pas de revêtir, dans la foulée, un habit d’une toute autre nature : celui du super-héros Barry Allen, alias Flash . Introduit par un caméo dans Batman v Superman : L’Aube de la Justice , il est apparu en coup de vent dans Suicide Squad . Un passage aussi rapide que son personnage, qui donne envie d’en découvrir davantage dans les prochains films DC Comics.
    Billet avec ce tag