Critique de DRAGON BALL SUPER - BROLY

Hello les amis! C'est assez rare de voir un film d'animation grand public japonais au cinéma. En dehors des films d'Hayao Miyazaki, ce sont en général des films d'auteurs ayant peu de salle et le résultat s'en ressent. Ce n'est pas le cas pour le tout nouveau film de Dragonball Super Broly. La campagne marketing est à la hauteur de la franchise Dragon Ball. Nous l'avons vu et on vous dit tout.

Avant de raconter le pitch du film, il est important de savoir que la série Dragon ball Super ne suit pas du tout la mythologie du manga d'Akira Toriyama. Il ne tient pas aussi en compte de Dragon ball GT et il s'accorde de nombreuses libertés à la série originale Dragon Ball puis Dragon Ball Z . La planète des Saiyans est sous la coupe d'un tyran extraterrestre. Celui-ci va céder sa place pour son fils Freezer qui est encore plus sadique. Freezer sait que la loyauté des Saiyans ne tient qu'à un fil et il décide de les retirer de l'équation en les éliminant tous. Malgré cet évènement funeste, 3 enfants Saiyan vont survivre...

Comme on vous a dit plus haut, le film ne suit pas exactement la mythologie d'origine. Au début du film, on voit Badack (papa du héro) et même la mère de Sangoku. Le départ de Goku de sa planète rappelle fortement Superman. Il faut dire que Dragon Ball pioche un peu partout sans qu'on se plaigne que c'est du plagiat. On va dire que c'est de l'hommage. Peu importe, ces moments ne font pas le coeur de l'histoire. Ce qui est certain c'est que la mythologie du personnage de Broly a changé et d'une certaine manière c'est bien mieux!

En général, les films de Dragon Ball sont assez classiques avec plusieurs méchants qui seront chargés de se battre contre les gentils. Ce n'est pas exactement le cas. Il n'y a qu'un adversaire et il va faire la majeure partie du film. Le combat est titanesque et devrait satisfaire tous les fans de fight (combat). En revenant sur ce point, l'animation est en majeure partie en 2d avec un rendu vieillot rappelant les animes des années 90. Ca fait nostalgique, mais je ne suis pas pour autant très emballé de ce choix. Ce qui est plus discutable c'est l'utilisation de la 3d en cellshading. Ca fait jeu video de Namco Bandai voir l'anime Berserk. C'est pas le rendu le plus convaincant. Heureusement, il y a des mouvements de camera de ouf qui compensent cette faiblesse technique.

Les scénarios de Dragonball n'ont jamais volé très haut et c'est toujours le cas pour ce film. Les méchant se tapent contre les gentils et on ne sait pas trop pourquoi à part pour des raisons débiles et pour Goku le sport. Si vous aimez l'action et le fight, Dragonball Super Broly fait largement le boulot. Il mérite la note de 4/5. Il ne faut pas se raccrocher sur l'historique de la série. C'est plaisant sans être exceptionnel. En tout cas, la flamme de Dragon Ball brûle toujours. Si vous faites partie des gens qui estiment qu'il n'y a pas suffisamment d'anime au cinéma, c'est le moment de soutenir cette sortie. En cas d'échec, pas sûr qu'un distributeur s'y risquerai de nouveau. Comptez-vous le voir au cinéma? Dites le nous en commentaire.

Note de la rédaction:

Commentaire

TVHLAND: Qui sommes nous?
Apprendre à dessiner: Tutoriels videos, articles...
Strip: Journal D'un Troller

Réseaux sociaux

page facebook de tvhland twitter de tvhland google+ de tvhland flux rss de tvhland chaine youtube de tvhland Instagram de tvhland

© TVHLAND Tous droits réservés. Reproduction interdite sans permission écrite.
Toutes les marques et visuels citées sur TVHLAND appartiennent à leur propriétaire respectif.