Critique Alita : Battle Angel

Hello les amis! Les jeux videos et les mangas sont un peu des serpents de mer au cinéma. Les adaptations suscitent souvent de vives réactions comme pour Nicky Larson et aussi beaucoup d'espoir. Mais souvent ça arrive jamais à la hauteur de l’œuvre originale. James Cameron avait très longtemps annoncé son envie de faire Gunnm ou Alita : Battle Angel aux États-Unis, mais ça c’était avant le méga succès Avatar. Déjà qu'il a du mal à sortir un 2ème film, ce n'est pas pour nous sortir une nouvelle franchise. On a vu le film et on vous dit tout!

Ido est un médecin cybernétique. En cherchant des pièces détachées, il tombe sur un cyborg encore en vie. Il va la réparer et il ira jusqu'à l'appeler comme sa défunte fille: Alita. Le cyborg n'a plus aucun souvenir et Alita va peu à peu comprendre les nouveaux codes de ce monde sans pitié.

Commençons par parler de la polémique des gros yeux! Pour toutes les scènes d'action, ça ne pose pas de soucis majeurs car c'est très dynamique on ne s'attarde pas sur les yeux des persos. En revanche toutes les scènes calmes avec plein d'acteurs réels ça fouette vraiment les yeux. Alita est entièrement en image de synthèse et le contraste est assez important. La technologie d'Avatar n'est pas assez avancée pour nous faire oublier que le personnage n'est pas réel. Les gros yeux sont surtout là pour choquer et qu'on ne s'attarde pas trop sur la morphologie d'Alita qui est entièrement en synthèse. Au final, c'est un personnage animé. On a vu l'actrice en chair et en os et on ne peut pas dire qu'il reste beaucoup de chose d'elle à l'écran. C'est vraiment dommage car elle est charmante. Thanos dans Avengers est bien plus crédible alors que c'est la même technologie.

On s'habitue à Alita sans pour autant y adhérer. Niveau histoire, ils ont essayé de condenser un max histoire pour pouvoir introduire le motorball. Les scènes d'actions sont mega badass et c'est la meilleur raison d'aller voir ce film. Les soucis, c'est l'enchaînement et la logique des scènes qui sont un peu stupide voire illogique. On ne s'étendra pas dessus car on risque de vous spoiler.

La plus grosse faiblesse de Alita : Battle Angel est le relationnel entre les persos. Il n'y a pas suffisamment de situation permettant de créer de l'empathie ou du liant entre les protagonistes. C'est très embêtant car la force du manga est avant tout l'émotion. Tout est aggravé par des choix artistiques douteux. Par exemple, Hugo désire être citoyen de Zalem alors que le film ne montre pas vraiment que la vie est dure pour les petits gens d'en bas. La ville de Kuzutetsu semble même une ville agréable alors que c'est censé être l'enfer sur terre.

Alita: Battle Angel peut être vu de 2 manières : soit vous connaissez le manga ou pas. Si vous avez un esprit vierge, le film sera rafraichissant, divertissant et il fait largement le job. Dans notre cas, on connait le manga et c'est déceptif malgré des scènes d'actions méga top. Il manque l'émotion de l’œuvre d'origine. Bien sûr, c'est un vieux manga et dans nos souvenirs le récit était plus poignant. Mais ça c'est dans nos souvenirs. Le film s'en sort avec une note correcte de 3/5. Tout comme pour Avatar, on ne peut pas dire qu'on ait eu envie de voir une suite. Ce film n'est pas une cata mais ça n'est pas un méga grand film. A vous de le voir pour vous faire votre propre avis!

Note de la rédaction:
TVHLAND: Qui sommes nous?
Apprendre à dessiner: Tutoriels videos, articles...
Strip: Journal D'un Troller

Réseaux sociaux

page facebook de tvhland twitter de tvhland google+ de tvhland flux rss de tvhland chaine youtube de tvhland Instagram de tvhland

© TVHLAND Tous droits réservés. Reproduction interdite sans permission écrite.
Toutes les marques et visuels citées sur TVHLAND appartiennent à leur propriétaire respectif.