Critique d'Aladdin

Hello les amis! Disney poursuit ses adaptations de ses classiques d'animation en film live-action. On peut distinguer 2 catégories. La ligue 2 n'ayant que des licences peu chéries du public comme Elliott Le Dragon ou encore Dumbo. La ligue 1, quant à elle, est plus stratégique avec des titres ayant prouvés déjà leurs efficacités comme Cendrillon, La Belle Et La Bête. Autant dire qu'il ne vaut mieux pas se louper dans cette catégorie au risque d'écorner l'image parfaite de l'oeuvre. Le film Aladdin est bien entendu dans la ligue 1 et le contexte n'est pas facile car la concurrence est rude. John Wick 3, Detective Pokemon et même Avengers Endgame sont autant de bâtons dans les roues de ce film. Nous avons vu et on vous dit tout.

Histoire: Aladdin est un jeune voleur. Il vole pour survivre mais il a un grand coeur. Sa vie est bouleversé lorsqu'il fait la rencontre de la princesse Jasmine. Il doit à tout prix être riche pour pouvoir rivaliser avec les autres princes qui la courtisent.

Le film est très coloré comme son modèle d'origine. La plupart des chansons du 1er film sont là. Il y a 1 ou 2 nouvelles chansons. L'orchestration est plus moderne et aussi la réalisation est plus Bollywood. Aladdin n'avait pas besoin de cela car ça fait vraiment très très kitch. Guy Ritchie ajoute des ralentis et des accélérations inopinés qui nuisent à l'authenticité des prestations de ces tableaux. A guise de comparaison, les effets numériques de The Greatest Showman ne venaient pas gâcher la prestation des acteurs car ils se fondaient très bien dans les prestations. Il y a une sacré surenchère de fond vert dans Aladdin.

Parlons maintenant des acteurs, Will Smith avait pour rôle de nous faire oublier Robin Williams. C'est à moitié un succès mais il n'arrive pas à la hauteur du 1er génie de 1992. Aladdin est plutôt bon, mais il y a un "mais" qui arrive. Jasmine est tellement extraordinaire qu'elle lui vole complètement la vedette. Le message féministe du film est amené de manière très grossière. Pour nous, il y a 2 grosses déceptions. Jafar est tellement mou du genou qu'il serait meilleur dans un rôle secondaire. Il ne fait pas du tout méchant dégoutant et répugnant. Et notre dernier regret est l'absence des rôles importants des animaux comme Abou le singe et surtout le perroquet Lago.

Si on ne retient que les meilleurs succès de Disney, Aladdin est peut-être le 1er gros faux pas dans ses remakes. Le films est modernisé certes mais il perd au passage un peu de son âme. Si vous avez complètement oublié le film d'animation, ce film pourrait vous satisfaire. Ce n'est pas notre cas et si on devait choisir entre le live et l'anime c'est sans conteste le dessin animé qui l'emporte. Le modèle d'origine était déjà tellement bon. Aladdin reste un divertissement acceptable d'où notre note de 3/5.

Note de la rédaction:
Tag identifié dans cette page disney critique aladdin
TVHLAND: Qui sommes nous?
Apprendre à dessiner: Tutoriels videos, articles...
Strip: Journal D'un Troller

Réseaux sociaux

page facebook de tvhland twitter de tvhland google+ de tvhland flux rss de tvhland chaine youtube de tvhland Instagram de tvhland

© TVHLAND Tous droits réservés. Reproduction interdite sans permission écrite.
Toutes les marques et visuels citées sur TVHLAND appartiennent à leur propriétaire respectif.